Les médicaments en vente libre et les anti-inflammatoires prescrits sont facilement disponibles, rapidement prescrits et trop largement utilisés. Les médicaments anti-inflammatoires les plus courants sont appelés AINS ( abréviation de médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens cela concerne entre autre l’ibuprofène et le naproxène, le célécoxib, le diclofénac, étodolac, et le kétoprofène. ) Ces médicaments bloquent les enzymes appelées COX – 1 et COX – 2. Ces enzymes produisent un groupe de composés que nos cellules produisent.( Ils s’appellent les prostaglandines. ) Les prostaglandines produites par les enzymes COX- 1 activent vos plaquettes pour la coagulation du sang et protègent la muqueuse de l’estomac et des intestins. Ceux qui produisent les enzymes COX- 2 sont produits en réponse à une blessure ou une infection qui régule l’inflammation. La plupart des AINS agissent de manière non sélective sur les deux enzymes. Ce manque de sélectivité devient un problème car le soulagement de la douleur et l’inflammation fournis par les AINS proviennent du blocage de la COX -2. Cependant, COX -1 est également bloqué ce qui provoque des effets secondaires indésirables.

Les effets secondaires et les complications des AINS sont courants et graves. Ces complications comprennent les saignements et les ulcères gastro-intestinaux supérieurs, les brûlures d’estomac, les bourdonnements d’oreilles, les maux de tête, les vertiges, les problèmes de foie ou de reins, l’enflure des jambes, l’hypertension, les crises cardiaques, les insuffisances cardiaques, les accidents vasculaires cérébraux et la mort. Utiliser des médicaments dangereux au lieu d’une plante non toxique et cicatrisante est tout simplement ridicule.

Au cours des deux dernières décennies, de nombreuses études ont démontré les avantages anti-inflammatoires des phytocannabinoïdes et des terpénoïdes, composés qui abondent dans la plante de cannabis. Les cannabinoïdes des plantes ont de nombreux mécanismes d’action dans leurs propriétés anti-inflammatoires, notamment le blocage de composés pro-inflammatoires apparaissant dans le corps à la suite d’une blessure ou d’une maladie.

Les concommateurs mais également les non consommateurs souffrant d’inflammation ont de nombreuses options en ce qui concerne un médicament contenant du cannabis. En plus de la possibilité de choisir des méthodes de consommation qui ne « doivent pas se fumer », telles que teintures, produits comestibles, baumes topiques et vaporisateurs, les consommateurs disposent désormais de nombreuses options de combinaison de cannabinoïdes.

Une Question ?
Une Question ?
Des questions, des doutes, des problèmes? Nous sommes là pour vous aider!
Connecting...
Aucun de nos opérateurs n'est disponible pour le moment. Veuillez réessayer plus tard.
Nos opérateurs sont occupés. Veuillez réessayer plus tard
:
:
:
Bienvenue sur CBD&Co Avez-vous une question? Ecrivez-nous !
:
:
Cette session de chat est terminée