Le cannabidiol a des effets antipsychotiques. La cause exacte de ces effets n’est pas claire cependant, le cannabidiol semble empêcher la dégradation d’un composé chimique dans le cerveau qui affecte la douleur, l’humeur et la fonction mentale. Prévenir la dégradation de ce composé chimique et augmenter ses niveaux dans le sang semble réduire les symptômes psychotiques associés à des conditions telles que la schizophrénie. Le cannabidiol pourrait également bloquer certains des effets psychoactifs du delta-9-tétrahydrocannabinol (THC).

En outre, le cannabidiol semble réduire la douleur commune et l’anxiété.

CbD & Co

Précautions spéciales

Grossesse et allaitement: Il n’y a pas suffisamment d’informations fiables sur la sécurité de la prise de cannabidiol si vous êtes enceinte ou si vous allaitez. Par prudence évitez son utilisation.

Maladie de Parkinson: Certaines recherches préliminaires suggèrent que la prise de fortes doses de cannabidiol pourrait aggraver les mouvements musculaires et les tremblements chez les personnes atteintes de la maladie de Parkinson.

CBD et interactions médicamenteuses qu’en est il ?

Vous pouvez consommer du CBD si vous suivez un traitement médical néanmoins gardez à l’esprit que certaines interactions médicamenteuses peuvent être problématiques avec l’association du CBD. Vigilance spéciale concernant les médicaments modifiés par le foie (substrats du cytochrome P450 1A1 – CYP1A1-). Certains médicaments sont modifiés et dégradés par le foie. Or le cannabidiol diminue la rapidité avec laquelle le foie décompose certains médicaments. L’utilisation du cannabidiol et de certains médicaments décomposés par le foie potentialise les effets ainsi que les effets secondaires de certains médicaments.

Si vous prenez des médicaments qui sont dégradés par le foie, parlez en à votre médecin avant toute utilisation de CBD. Une diminution de la posologie de votre traitement pourrait alors être nécessaire.

CbD & Co

Voici une liste de médicaments courants qui sont dégradés par le foie et qui pourraient avoir une interaction avec une prise de CBD en quantité importante :


Alcoolodépendance : le disulfirame (Esperal®)Antalgique : le tramadol (Contramal®, Topalgic®, Zulmagic®)Anesthésique : la kétamine (Ketamine®)Anesthésique : le méthoxyflurane (Penthrox®), l’halothane (Fluothane®) Antiépileptique : l’acide valproïque (Depakine®), le phénobarbital (Gardenal®)Antibiotique : clarithromycine ( Zoclar®), erythromycin (Egery® )Antiémétique : l’ondansétron ( Zofran® ),Anti-rejet : cyclosporine ( Neoral®, Sandimmun® )Antibiotique : clarithromycine ( Zoclar®), erythromycin (Egery® )Antihistaminique : fexofenadine (Telfast®)Anti-cholestérol : lovastatin®Anti-fongique : ketoconazole ( Ketoderm® ), itraconazole (  Sporanox® )Anti-rejet : cyclosporine ( Neoral®, Sandimmun® )Antipsychotique: l’amitriptyline ( Elavil® , Laroxyl® .. ), l’halopéridol ( Haldol® , Vesadol® ), risperidone ( Risperdal® ), venlafaxine ( Effexor® )Anxiolytique : le diazépam ( Valium® ), alprazolam ( Xanax® )Antidépresseur : l’amitriptyline ( Elavil® ), paroxetine ( Dorexat® )Cancer protaste : le flutamide ( Eulexin® )Anti-inflammatoires non stéroïdiens : diclofénac ( Cataflam®, Voltaren® ), l’ibuprofène ( Advil®, Brufen® ), le méloxicam ( Mobic® ) et le piroxicam  (Feldene® ); le célécoxib ( Celebrex® )Bronchodilatateur/BPCO : le théophylline (  Dilatrane® , Xanthium® ).Cancer colon/collorectaux : l’oxaliplatine ( Eloxatin® )Cancer bronchique non à petites cellules : l’erlotinib ( Tarceva® )Cardiopathie : la warfarine ( Coumadin® )Corticoïde : la dexaméthasone ( Celestene® )Diabète type 2 : le glipizide ( Glucotrol® )Hypertension arterielle : le losartan ( Cozaar®), le propranolol ( Hemangiol®, Adrexan® … ), le vérapamil ( Isoptine®, Verapamil® ), metoprolol ( Lopressor® ), amlodipine ( Amlor® ), nifedipine ( Adalat® )VIH : le nelfinavir ( Viracept® )Schizophrénie : la clozapine ( Leponex®, clozapine® )Tachycardie : le flecainide ( Flecain® )Sédatif : le chlorméthiazole (Heminevrin®),Traitement hormonale : la progestérone (Menaelle®, Utrogestan®), la testostérone (Avodart®, Nebido®), la progesterone (Estima®, Progestan®)Relaxants musculaires : La chlorzoxazone (Lorzone® , Parafon® …)Reflux gastrite: l’oméprazole (Mopral®, Zoltum®), le lansoprazole (Lanzor®, Ogast®), le pantoprazole (Eupantol®, Inipomp®).

Médicaments sédatifs ( dépresseurs du SNC )Le cannabidiol peut potentialiser de la somnolence et de la léthargie en association avec des médicaments sédatifs. Certains médicaments sédatifs comprennent les benzodiazépines, le pentobarbital (Nembutal®), le phénobarbital (Gardenal®), le sécobarbital (Seconal®), le thiopental (Pentothal®), le fentanyl (Duragesic®, Instanyl®), la morphine, le propofol (Diprivan®) et d’autres…

Interactions entre plantes naturelles, compléments alimentaires et CBD ?

En association avec certaines herbes et compléments alimentaires aux propriétés sédatives, le Cannabidiol peut causer de la somnolence ou de la léthargie. Voici certaines de ces plantes et suppléments recensés :

L’acore, le pavot de Californie, l’herbe à chat, le houblon, le cornouiller de Jamaïque, le kava, le L-tryptophane, la mélatonine, la sauge, le millepertuis, le sassafras, le scutellaire…

Une Question ?
Une Question ?
Des questions, des doutes, des problèmes? Nous sommes là pour vous aider!
En cours de connexion...
Aucun de nos opérateurs n'est disponible pour le moment. Veuillez réessayer plus tard.
Nos opérateurs sont occupés. Veuillez réessayer plus tard
:
:
:
Bienvenue sur CBD&Co Avez-vous une question? Ecrivez-nous !
:
:
Cette session de chat est terminée